Avril 2020 #1

Mediagraphie pour confinement

En cette difficile période de confinement, aussi inédite que délicate, le CAUE de la Mayenne et son groupe de réflexion espèrent que vous vous portez bien et souhaitent vous adresser leur soutien.

Cette situation nous fait prendre conscience de notre fragilité sur Terre : le CAUE et son club de réflexion vous proposent donc avec humilité, quelques lectures ou des liens vidéos qui nous permettront d’aborder ce “grand coronavirage” après lequel, peut-être, “rien ne sera plus comme avant.”
Dans les prochaines semaines, vous recevrez régulièrement du contenu : des articles, des extraits d’interviews ou des ouvrages à consulter. Différents auteurs, aux parcours et aux sensibilités différentes, seront proposés: il s’agit d’offrir des points de vue diversifiés et des perspectives d’avenir ouvrant le débat et la réflexion.

Benoît DESVAUX et Anaïs ROHFRITSCH
Architectes du groupe de réflexion CAUE
Brigitte MALIGORNE
Présidente du groupe de réflexion CAUE

Philippe RAHM – le jardin météorologique et autres constructions climatiques

Collection MINI-MONO

“(…) L’architecture n’est peut-être rien d’autre que l’art de construire des climats : corriger artificiellement ce que la nature a d’incommode, comme l’écrivait Vitruve. Pour Philippe RAHM, l’architecture existe parce que le climat naturel est le plus souvent inhospitalier au séjour des hommes (…)”.

Trois sélections de l’œuvre de Sylvain TESSON

Éditions Gallimard

Sur les chemins noirs

(…) Son itinéraire depuis la Provence, les Cévennes, le Massif Central, le Limousin, la Touraine, la Champagne Mancelle, le Bocage Mayennais et le Cotentin “(…) L’année avait été rude. Longtemps, les dieux avaient favorisé la famille (…) puis leur sourire se crispe en grimace (…) À l’hôpital, tout m’avait souri. Le système de santé français a ceci de merveilleux qu’il ne vous place jamais devant vos responsabilités. Dans une société antique régie par un principe d’éthique, on ne devrait pas s’occuper d’un soûlographe avec les mêmes égards que ceux dispensés aux vrais nécessiteux. On ne m’avait rien reproché, on m’avait sauvé (…).

Dans les forêts de Sibérie

Récit autobiograhique. Carnet d’ermitage de TESSON, qui a vécu 6 mois en Sibérie (…) isolé, vivant de pêche, de marches, de lecture et de vodka (…) une discussion sur l’amour de la nature, de l’immensité du destin humain (…).

La Panthère des neiges

Prix Renaudot 2019, partir à l’affût des dernières panthères des neiges (…) Introspection et immobilité dans un monde qui vacille en y mêlant ses pensées sur l’expérience intime de la perte de proches (…).
Sylvain TESSON : “la première victoire du virus, c’est la peur…”
France Inter (You Tube) / 20 mars 2020

Mots-clés : littérature